voyage en crete, sejour en crete pas cher
Crète à partir de 249€ 3 nuits

Voyage en crète tout compris, séjours crète pas chers

Avec son accueil chaleureux, une nature envoutante, des plages aux eaux cristallines, et des sites antiques réputés, un voyage en Crète est un choix judicieux pour les vacances d'été et vous fera visiter une des plus belles îles de la Méditerranée. En choisissant un voyage en crète, venez découvrir une histoire riche, des villes colorées,  des villages hors du temps aux traditions culturelles vivaces. Travel Evasion vous propose votre séjour en Crète au meilleur prix ! Découvrez aussi toutes nos propositions de vacances dans les Iles Grecques.

Découvrez nos meilleures offres de séjours en Crète

  • Météo Crète
  • Que faire en Crète ?
  • Les belles plages de Crète

Quand partir en Crète ?

En Crète, la saison touristique débute mi-mars et se termine aux alentours du 1er novembre. Mais les meilleures périodes pour visiter l’île restent indéniablement le printemps et l’automne. L’eau est assez chaude pour que l’on puisse se baigner avec plaisir. La végétation, particulièrement fleurie et verdoyante dès le mois de mars, arbore de superbes couleurs dorées durant les mois de septembre et d’octobre. En été, l’île bénéficie d’un léger vent qui rend la chaleur plus supportable qu’en Grèce continentale.

Boucler sa valise pour un séjour en Crète :

En été, prévoir des vêtements légers, un chapeau et des lunettes de soleil, mais, après 20 h, un gilet reste indispensable, car les soirées peuvent être fraîches. Pour la plage, mieux vaut se munir de sandales en plastique car les rochers de certaines criques abritent bon nombre d’oursins. Au printemps et à l’automne, emporter un pull, un coupe-vent et un imperméable bien étanche (les pluies sont souvent courtes et violentes). Quelle que soit la saison, enfin, penser à emporter une tenue pour visiter les églises et les monastères (pantalon long pour les hommes, vêtements cachant épaules et genoux pour les femmes). Pour la visite des sites, se munir de bonnes chaussures, plates et antidérapantes, car le marbre des sols peut se révéler très glissant. Les mordus de randonnée n’oublieront pas leurs chaussures de montagne. À prévoir bien montantes pour se prémunir des vipères, assez rares toutefois.

Santé :

Aucun vaccin n’est exigé mais un rappel antiténatique n’est jamais inutile. Prévoir un antiseptique, des produits de soin contre les brûlures solaires, une pince à épiler pour ôter les piquants d’oursins et des produits antimoustiques. Les pharmacies (farmakeio) présentes dans les villes moyennes et importantes sont toutes parfaitement approvisionnées. Et, dans les villages sans pharmacie, les médicaments sont vendus directement par le médecin (iatri). Le changement dans les habitudes alimentaires durant un voyage entraîne souvent des maux d’estomac. Brûlures, remontées acides risquent de ternir un peu les vacances. Aussi, soyez prévoyant en glissant dans votre valise un antiacide. Contre le mal des trans ports, mieux vaut anticiper et prendre avec soi un médicament antinauséeux et antivomissement.

Passeport et visa :

La Grèce faisant partie de l’Union européenne, les formalités à remplir sont minimes. Pour un séjour de courte durée, une carte d’identité ou un passeport suffit. Pour un séjour de plus de trois mois, un visa est nécessaire.

Faire ses achats en Crète :

Côté shopping, une règle d’or : fuir les boutiques pour touristes qui offrent à des prix souvent prohibitifs des objets… made in China. Les meilleurs produits de l’artisanat crétois : bijoux, cuir et les spécialités alimentaires se trouvent soit dans les petits villages, soit dans les magasins spécialisés des grandes villes.

Les bijoux : Moins chers qu’en France et remarquablement travaillés, les bijoux en argent ornent les vitrines de nombreux orfèvres. À Héraklion, ne manquez pas Fanourakis (Kaloke rinou 32). À La Canée, le quartier vénitien regorge de bijoutiers qui offrent des modèles anciens de bonne qualité, notamment dans la rue Khalidon.

Le cuir : Comme partout en Grèce, les objets en cuir offrent un excellent rapport qualité-prix. Sandales, ceintures ou sacs, on n’a que l’embarras du choix et l’on peut même se faire faire des bottes traditionnelles (stivania) sur mesure dans la plupart des grandes villes.

Les objets de la vie rurale : Les cloches pour les chèvres ou les pots en métal coloré, peuvent faire des cadeaux originaux et inattendus, tout autant que les curieux komboloïs (chapelets de perles), les couronnes de mariage (ces pains dorés ornés de motifs de fleurs, d’oiseaux, de serpents), ou… une bouteille d'ouzo !

Les gourmandises : Pour les amateurs de douceurs, pas question de quitter la Crète sans une solide provision d’huile d’olive (sublime !), de miel et de raisins secs.

Les antiquités : Icônes et antiquités ne peuvent être exportées.
 

Votre voyage en Crète vous donnera l'occasion d'allier farniente et découvertes des différentes régions de cette belle île.

Héraklion : Ville moderne, reconstruite à la fin de la seconde guerre mondiale, Héraklion ne présente pas de charme particulier. C'est une ville ou l'activité économique et touristique est intense. Héraklion est entourée de remparts, qu'on pourra arpenter avant la visite du fort Vénitien. Situé sur le port, cet édifice militaire surplombe la baie d'Héraklion et propose une vue magnifique sur le port. Au pied du fort, de nombreuses tavernes et restaurants vous permettront de vous restaurer et de profiter de la cuisine crétoise. Le musée archéologique, le plus important de la Crète, est un lieu incontournable pour découvrir la civilisation minoenne. Le musée des icônes et objets sacrés, présente la plus belle collection d'icônes religieux et d'oeuvres d'art de la Crète. Installé dans une église Byzantine (Agia Ekatérini), le musée abrite notamment des oeuvres de Damaskinos qui fut le maître de l'artiste majeur crétois: El Greco. Vous pourrez retrouver le statue de ce célèbre peintre en vous promenant dans le parc de la ville et ensuite découvrir à quelques pas de là, la fameuse fontaine de Morosini* et son quartier pittoresque ou il fait bon se promener et découvrir les produits de l'artisanat local.

Agios Minas, Héraklion : Datant de la fin du xixe siècle, c’est l’une des cathédrales les plus impressionnantes de la ville par sa taille. Elle rend hommage au saint patron d'Hérakion, Minas, fêté le 11 novembre. En forme de dôme, elle renferme de splendides fresques colorées bien conservées dignes des œuvres d'art, ainsi que des lampes à huile en or. L'édifice peut accueillir jusqu'à 8 000 personnes. À côté, la petite Agia Ekaterini, plus vieille, abrite des sculptures en bois ainsi que des icônes du xviiie siècle.

Marché de la rue 1866, Héraklion : La rue 1866 conduit jusqu’au marché du même nom : un véritable bijou oriental où abondent les légumes et les fruits frais, les plantes et les vins, les miels locaux et les kouloura, ces couronnes de pain délicatement sculptées que l’on offre aux mariés. On y fait le plein de produits crétois. Il ne s'agit pas d'un marché à proprement parler mais plutôt de petites échoppes qui s'ouvrent sur la rue. Les étals débordent sur la rue et lui confère des allures de marché. Hormis l'alimentaire, on y trouve des éponges, des vêtements, des chaussures, des souvenirs, des bijoux… Le côté traditionnel de ce marché et des articles est de moins en moins présent.

Knossos : Découverte en 1900 par Sir Arthur Evans, le palais de Knossos est un site achéologique majeur. Arthur Evans se lança dans des fouilles et une restauration partielle de mauvaise qualité. L'archéologue effectua cependant un travail important qui nous permet aujourd'hui de découvrir le palais.

Grotte de Zoniana  :  A 1 km d'Axos. Les amateurs de spéléologie rejoindront le site de Zoniana, à un kilomètre environ du village. Là s’ouvre la plus grande et la plus belle grotte de Crète, Sentoniou Zonianon, avec ses 55 m de long et ses 3 000 m2 de superficie. C'est au pied d'une falaise que la grotte s'ouvre. 11 salles peuvent être explorées par les visiteurs. Les stalactites, les stalagmites et les colonnes offrent des spectacles variés. Occupée dès le Néolithique, la grotte a toujours été utilisée par les habitants de l'île. Habitat, cachette, terrain de jeu, cave… elle est le témoin de l'histoire crétoise.

Matala : Cet ancien village de pêcheurs, aujourd'hui très touristique, a conservé tout son charme avec  ses deux très belles plages, qui suffisent à elles seules à justifier cette étape de votre séjour en Crète.

La Canée : La Canée (Chania) est la deuxième ville de Crète après Héraklion. C'est la plus belle ville de Crète avec son patrimoine architectural ottoman et vénitien, mieux préservé qu’à Rethymnon. Les maisons de style vénitien bordent les rues étroites du centre historique blotti contre les anciens remparts. La Canéé propose de nombreuses tavernes et restaurants propices à la flânerie et au shopping dans ses petites ruelles tout autour du port.

Rethymnon : Rethymnon est la troisième ville de Crète et grâce à son patrimoine architectural vénitien et ottoman, la deuxième plus belle cité de Crète après La Canée. Le centre historique  se cache  derrière la Porta Guora, l’antique porte vénitienne surmontée d’un splendide minaret et d’une église orthodoxe. La vieille ville séduit par ses ruelles fleuries, ses magnifiques maisons ottomanes, ses mosquées, ses fontaines et ses palais vénitiens.

Monastère d’Arkadi  :  À 23 km au sud­-est de Réthymnon. Musée ouvert tlj, horaires variables. Entrée payante. Le monastère d’Arkadi fut le fief de la résistance et symbole du patriotisme crétois. En 1866, c’est là qu’un millier de personnes, femmes et enfants, se retranchèrent pour échapper à l’armée turque. Après deux jours de combat, ils préférèrent mourir en faisant sauter leur propre dépôt de munitions plutôt que de se rendre. En leur mémoire, le 9 novembre est désormais décrété journée nationale dans toute l’île. Froide et impressionnante, la silhouette du monastère tranche avec l’élégance de sa façade, mi-baroque, mi-Renaissance. Quelques moines y demeurent seulement l’été et font alors visiter l’ancien réfectoire, les cuisines.

Agios Nikolaos : Située à environ une heure à l'Est d'Héraklion, Agios Nikolaos est une petite ville agréable pour une ballade en journée comme en soirée. Près du port du centre ville se trouve le lac Voulismeni qui forme un joli bassin bordé de cafés, de tavernes et de boutiques où il fait bon flaner. Son port pittoresque juste à côté est à voir ainsi que ses petites plages de galets et de sable fin. rendant le séjour agréable en été comme hors saison.

Mochlos : Charmant et authentique petit village de pêcheurs à 30 minutes à l'est de Agios NiKolaos. Si vous souhaitez un séjour en famille dans le calme et la sérénité d'un village perdu, c'est l'endroit idéal. Aves ses restaurants les pieds dans l'eau où vous pourrez déguster une cuisine locale de qualité pour des tarifs abordables, vous pourrez vous rafraichir dans une crique tranquille. 

Gorges de Samaria : Parc national depuis 1962, les Gorges de Samaria figurent parmi les plus belles gorges d'Europe et les plus beaux paysages de Crète. Longues de 16km, les gorges de Samaria font partie du massif des Levka Ori (Montagnes blanches). Même si la descente des gorges ne requiert pas de condition physique exceptionnelle, cette randonnée  demeure quand même assez longue et fatiguante. Ceux qui souhaitent éviter cette longue descente pourront choisir la “petite voie”, qui remonte le défilé sur 8km seulement, en partant du village côtier d’Agia Roumeli à la descente du bateau. Cette voie est souvent très fréquentée pendant les mois  de juillet et août de haute saison d'été.

Gorges de Kritsa : Depuis Agios Nikolaos, l'accès à l'entrée des gorges se fait en 20min. Le petit village, sympa est niché dans la montagne. C'est un village typique Crêtois avec ses rues piétonnes et leurs boutiques artisanales. vous pourrez y acheter des habits, des sacs, bijoux ou poetries de bonne qualité, des pièces uniques et originales. Terrasse avec des jus de fruit frais et des produits alimentaires. Le chemin vers les gorges est facile d'accès et bien flêché. Certains passages un peu difficiles nécessitent de passer par des échelles métalliques. Prévoir des chaussures adaptées à ce type de randonnée sur des chemins glissants sur certains passages. Une fois dans les gorges, la sensation de chaleur est plus importante que sur la côte où l'air marin apporte de la douceur. Prévoir de l'eau en quantité. Cette randonnée n'est pas recommandée pour les jeunes enfants ou les personnes âgées.

Votre séjour en Crète a toutes les chances de se dérouler au bord de la Méditerranée. Loin des plages aménagées des zones hôtelières, des plages sauvages de sables blanc ou de galets ainsi que des petites criques intimes s'offrent à vous si vous êtes pasionné d'espaces  naturels. Phalassarna est l'une des plus belles plages de Crète avec ses eaux bleu turquoise. Cette plage isolée se trouve à quelques centaines de mètres d'habitations parsemées ainsi que d'une petite épicerie.

La plage de Phalassarna est le lieu idéal pour faire une petite halte au bord de l'eau et profiter du calme et de la chaleur de la méditerranée.

Près du village typique de Sfinari vous aurez la possibilité de vous baigner sur un jolie plage qui vaut vraiment le détour.

Vue de la route d'accès (non goudronnée), la vue sur le lagon de Balos beach est impressionnante. Le contraste entre la couleur des rochers, le grand fort, et les eaux turquoises  de la mer méditerranée fait de ce site un lieu unique à visiter pendant votre voyage en Crète.

Elafonissi est une presqu'île située au sud ouest de l'île avec une grande plage de sable et une eau transparente qui invite à la baignade.

Chrissi Island : C'est un lieu idéal pour un séjour entre relaxation, sérénité et une pointe d'aventure tropicale ! L'île de Chrissi se trouve à 15 kilomètres des côtes de Irapetra. La principale source de revenus de l'île a longtemps été la pêche, l'exploitation du sel et l'exportation de "profira" un colorant écarlate produit à partir de coquillage. L'île est recouverte de roches colorées volcaniques et les plages sont couvertes de morceaux de coquillages ce qui donne au sable une couleur rose dorée, le tout entouré d'eaux cristallines magnifiques. Elle possède la plus grande forêt de cèdres du Liban formée naturellement en Europe. Beaucoup d'arbres ont environ 200 ans. Les fonds marins tout autour de l'île sont impressionnants avec une eau turquoise et peu profonde.

la plage de Vaï, magnifique plage de sable fin aux eaux limpides  d'un bleu étincelant vaut bien le détour. Située à 30 kilomètres de Sitia à l'est de la Crète, ce petit paradis ne manquera pas de vous enchanter avec ses  palmiers et son lagon translucide.

voyage crète séjour heraklion