voyage Baléares, séjours et hôtels pas cher à Majorque
Séjour Majorque 3 nuits à partir de 199€

Voyage Baléares, Séjours à Plama de Majorque

Majorque est une destination prisée de tous les voyageurs en quête de détente et de plages paradisiaques. Vous planifiez un voyage aux baléares ? Nous vous proposons une large sélection de séjours pas chers à Majorque, en hôtel ou en hôtel-club. Venez découvrir les charmes d'une île aux paysages sauvages, flâner dans les ruelles du vieux Palma de Majorque, randonner dans les gorges du canyon de Sa Calobra ou autour du Cap de Formentor. A Majorque, il y en a pour tous les goûts et Travel Evasion vous propose une large gamme de produits pour des vacances à Majorque au meilleur prix. Vous pouvez aussi trouver votre bonheur lors d'un séjour à Minorque.

  • Météo Majorque
  • Que faire à Majorque ?
  • L'Île de Majorque

Quand partir à Majorque ?

Le printemps et l’automne restent les plus douces saisons pour partir en séjour à Majorque. Les mois de mai et de septembre sont les plus savoureux. Moins fréquentés, ils n’en rendent que plus agréable la découverte des îles. L’été y est chaud, avec un soleil de plomb ! L’hiver dans l'ensemble très doux laisse parfois la neige tapisser les sommets montagneux les plus élevés de Majorque. En revanche, il est courant qu’il fasse 18 °C en plein mois de décembre.

Boucler sa valise pour un séjour à Majorque :

L’été étant très chaud, les vêtements de coton sont conseillés. N’oubliez pas toutefois, au moment de remplir votre valise d’y glisser un lainage ou deux pour les excursions en montagne, où il fait toujours plus frais. Un masque et un tuba ou de simples lunettes de natation seront des « outils » indispensables pour admirer les multitudes de fonds qui pavent les eaux turquoise des îles. Enfin, si vous partez en hiver, un imperméable ou un manteau et quelques vêtements chauds seront forcément nécessaires. Dans le cadre de la lutte internationale contre le terrorisme, il est interdit de transporter en cabine, des objets tranchants pouvant s’apparenter à une arme (y compris des ciseaux à ongles). Cette mesure a été étendue aux produits liquides de toilettes qui doivent être disposés dans un sac transparent de 20 x 20 cm et ne pas dépasser la contenance totale d’un litre. Chaque récipient ne doit pas excéder 100 ml (10 cl).

Santé :

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer dans les îles. Le soleil peut être particulièrement ardent en haute saison estivale, il convient donc de se protéger les premiers jours avec un écran total, dégressif au fur et à mesure que la peau s’habitue. Pour ce qui concerne la cuisine, bien qu’elle soit plus légère que celle de la péninsule, elle reste souvent riche et épicée. Les précautions d’usage contre les troubles intestinaux sont préférables pour le changement d’alimentation. On trouve dans les pharmacies des îles tous les médicaments européens ou leurs équivalents espagnols, inutile donc de se surcharger. Pour traiter les symptômes de diarrhées aiguës, prévoir un antidiarrhéique qui permettra, en complément d’un régime réhydratant, d’éliminer rapidement la gêne occasionnée. Enfin, contre le mal des transports (en bateau, voiture, autocar et avion), mieux vaut anticiper et prendre avec soi un médicament antinauséeux et antivomissement.

Passeport et visa :

Les ressortissants européens n’ont pas besoin de visa. Une carte d’identité en cours de validité ou un passeport permettent de voyager dans tous les pays de l’U.E., Baléares comprises.

Faire ses achats à Majorque :

Les peaux, les perles artificielles et la poterie sont des productions typiquement îliennes. Majorque et Minorque sont passées maîtres dans la confection de chaussures sur mesure.

La poterie : Les poteries cuites morenas (brunes) se déclinent en toutes sortes d’ustensiles, du cacharro (le pot de terre et le récipient à tout faire) aux objets décoratifs les plus divers.

La dentelle : Les Majorquines étaient de grandes dentellières et aujourd’hui encore on peut trouver dans presque toutes les villes une boutique qui s’y consacre.

Le bois : L’ébénisterie est de très bonne qualité, notamment à Minorque, même si les prix restent assez élevés.

L'art : La création contemporaine à Majorque est extrêmement vivace et fertile, et découvrir ses espaces - institutions, galeries ou ateliers d’artistes - constitue une approche différente, révélatrice de la culture îlienne, qu’il est intéressant d’ajouter à son programme de visites. Longtemps, l’image de Majorque (la isla de la calma), et des autres îles fut celle d’un havre de quiétude propice à l’inspiration des artistes. Aujourd’hui encore, peintres de renom, sculpteurs et plasticiens vivent et travaillent sur l’archipel. Ils sont ainsi les témoins et les acteurs d’un dynamisme culturel.

  • Palma, la capitale de l'île offre des panoramas inoubliables, à commencer pas sa cathédrale (la Seu), l'une des plus imposantes d'europe et son château, le Castell de Bellver. Ses musées, ses vieilles rues animées, ses restaurants et sa vie nocturne font de Palma une étape incontournable et une véritable perle de la Méditerranée. Le noyau urbain qui s'organise à partir de la cathédrale est un enchevêtrement de ruelles pavées bordées d'hôtels anciens. Mieux vaut le visiter à pied pour en apprécier la densité et s'y perdre. L'éphémère royaume de Majorque y a laissé les traces de sa grande prospérité, dont les détails parlent à l'angle d'une rue, sur le linteau d'une fenêtre… S'il ne subsiste de la présence arabe que les bains et l’arc de l’Almudaina ; si l’art roman est quasi inexistant, les Majorquins semblent, en revanche, fervents d’art gothique. Il s’imposera à chacun des rouages de la société médiévale : une cathédrale pour l’Eglise, une Llonja (Bourse) pour le commerce et un bellver (château fort) pour l’armée. L'art se fera néo-gothique et se répandra dans l’île au xixe siècle.
  • Cathédrale La Seu, Palma : C/Palau Reial, 29. Visites de novembre à fin mars du lundi au vendredi de 10 h à 15 h 15, jusqu’à 17 h 15 d’avril à fin mai et en octobre, jusqu’à 18 h 15 de juin à fin septembre. Entrée payante. En 1230, pour remercier la Vierge d’avoir vaincu la tempête qui menaçait la Reconquête de l’île sur les Maures, Jacques Ier lança la construction d’une cathédrale qui dura près de quatre cents ans. Au xive siècle les architectes catalans Guillaume Sagrera et Pere Morey élèveront le culte jusqu’à la prouesse : des piliers de 21 m de haut pour 1,50 m de diamètre donnent une verticalité élégante à tout l’ensemble, dans une rare et puissante sobriété. La lumière qu’avalent cinq rosaces plaque ses couleurs sur la pierre austère. Non loin de là, perché à 485 m sur la montagne de la Burguesa, le château du Bellver s’élève dans les bois. Construit sous la direction de Pedro Salva, pendant la faste période des rois de Majorque, au xvie siècle, il fut tour à tour résidence de rois et prison jusqu’au xxe siècle. Sa forme circulaire, son puits central et sa position dominante sur la baie de Palma font de lui une citadelle imprenable. Nul autre point de vue ne peut l’égaler ! Son musée abrite la riche collection du cardinal Despuig (1745-1813) qui, passionné de marbres antiques, accumula sa vie durant bustes authentiques et luxueuses copies.
  • Magaluf et l'Arenal sont depuis longtemps synonymes de fêtes et de vacances animées pour les amateurs de vie nocturne.
  • On trouvera des plages plus tranquilles à Andratx, à Soller, Pollença ou Alcudia pour les amateurs de farniente et de plages de sable fin.
  • Valldemossa - Construit au XIVe siècle pour être la résidence du roi de Majorque, le bâtiment est repris en 1399 par des  moines qui le transforment en monastère.

  • Majorque renferme un grand nombre de grottes, en particulier dans la région sauvage de la Serra Tramuntana aux paysages de Canyon. Les Grottes d'Arta en sont un bon exemple. 

  • Toute l'île n'est pas tournée vers le tourisme. Loin des plages magnifiques et de l'agitation nocturne, les amateurs de tranquillité trouveront des endroits restés sauvages, des calanques paisibles au goût de paradis et des vestiges historiques.

Majorque (Mallorca)

Les Baléares profitent d’un climat tempéré avec des températures agréables toute l’année. Majorque est l'île la plus ensoleillée des baléares. La meilleure période pour se rendre en vacances aux Baléares se situe en mai, juin, juillet, août, septembre et octobre.

Majorque est la plus grande île des Baléares. Elle est jalonnée des paysages très différents allant d'une côte rocheuse et découpée ou alternent caps et anses de sable fin, de  calanques aux eaux turquoises ainsi qu'une magnifique chaîne de montagnes verdoyantes, d'où culmine le Puig Major. L'île est formée de quatre côtes principales. Sur les deux premières, au nord- ouest et au sud- est, le paysage de falaises est  adoucie par la petite ville de Porto Sóller, et par la pointe de N’Amer et la baie de Cala Millor. Au nord- est et au sud-ouest, le littoral est souligné par les  baies de Pollença et d’Alcúdia, entre les caps de Formentor, de Pinar et de Ferrutx et, au sud- ouest, par les baies de Palma, Santa Ponça et Campos.  Ces baies offrent à Majorque ses plus belles plages. Lîle réserve cependant d'autres surprises: réserves naturelles magnifiques, petits villages de pêcheurs charmants, ruines pittoresques et demeures anciennes entourées d'oliviers et de cultures en terrasses.

Au sud de Majorque, Palma se love dans les bras d’une immense baie qui étire ses longues plages à l’abri des vents. Si l’on arrive en bateau, l’image la plus forte est alors celle de la cathédrale, la Seu. Juchée sur une ancienne mosquée, elle lance au ciel sa fierté gothique, puissante, effilée, en dominant la baie, le port et toute la vie citadine. À l’image de la ville et de l’île, ses couleurs sont changeantes. La pierre de
Santanyi, qui habille de nombreux édifices majorquins, prend les tons chauds de l’ambre ou de l’or jusqu’à s’empourprer au coucher du soleil.