voyage, sejour hotel au maroc pas cher
Séjour au Maroc 3 nuits à partir de 299€

Sélectionnez votre séjour hôtel au Maroc

Venez découvrir les charmes d'un voyage au Maroc avec un séjour dans la ville de Marrakech, la mythique « ville rouge », une découverte de Fès, ville millénaire inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO ou un séjour à Agadir pour une étape balnéaire. Vous serez séduits par le Maroc, avec ses paysages à couper le souffle, son ambiance chaleureuse, ses souks, sa cuisine délicieuse et bien d'autres atouts. Découvrez l'offre de Travel Evasion de voyages au Maroc : voyages et séjours à Marrakech, séjour à Fès, vacances séjours à Agadir.

  • Météo Maroc
  • Votre voyage au Maroc
  • Que faire au Maroc ?

Séparé du reste du continent africain par les chaînes montagneuses de l`Atlas à l'est et le désert du Sahara au sud, le Maroc est bordé par la mer Méditerranée au nord et l'océan Atlantique à l'ouest. Sa situation géographique et sa variété géologique offrent parmi les plus beaux et les plus contrastés paysages du continent. Au cours de votre séjour au Maroc, vous pourrez parcourir les ruines de volubilis, admirer les splendeurs des villes impériales, Fès, Marrakech, Meknès, apprécier le cosmopolitisme de Tanger, la modernité de Casablanca ou de Rabat, découvrir  les magnifiques villages de l'Atlas….autant de merveilles à visiter qui témoignent de l'histoire millénaire du Maroc. Les paysages marocains sont parmi les plus beaux d'Afrique : Criques méditerranéennes et longues plages atlantiques, plaines agricoles et forêts de cèdres du Moyen Atlas, hautes montagnes du Rif et du Haut Atlas, dunes sablonneuses du Sahara...Vous parcourrez une multitude de paysages tous différents les uns des autres lors de votre voyage au Maroc ! La faune et la flore reflètent la variété géographique et climatique du pays. Sur le littoral abondent les oiseaux marins et les crustacés. Deux fois par an, le Maroc est survolé par les oiseaux migrateurs, et en particulier les cigognes, véritable emblème national, qui utilisent volontiers les minarets désaffectés ou les ruines des vieux palais de Marrakech pour construire leur nid. Différents types d'aigles et de rapaces se partagent les montagnes ou vous pourrez rencontrer des gros mammifères sauvages (non pas des lions ou des éléphants, disparu depuis longtemps...) mais des ours et d'autres animaux comme des mouflons, des renards ou des singes. Le désert est le domaine ou règnent sans partage les gazelles, les fennecs, et bien entendu les dromadaires utilisés comme bêtes de somme dans de nombreuses régions. Malgré la désertification en cours, la végétation est très variée, depuis les forêts de moyenne montagne jusqu'aux steppes arides des confins du désert. Les Cèdres, chênes, eucalyptus, et figuiers de barbarie cèdent la place dans le Sud à l'arganier, parfaitement adapté à l’aridité du sud-ouest marocain, qui donne un fruit avec lequel on fabrique la fameuse huile d'Argan, au pistachier à l'amandier et au palmier-dattier. Les plaines et les plateaux non cultivés sont recouverts de steppes.

Tanger : Juste en face des côtes andalouses et du détroit de Gibraltar, Tanger la blanche occupe une place stratégique à l'entrée de la Méditerranée. La ville fut de tous temps l'objet de convoitise et de rivalités entre différentes  civilisations qui ont cherché à s'en emparer pour occuper cette position. Placée sous administration internationale en 1923, elle fut rendue au Maroc au moment de l'indépendance en 1956. Charmés par sa luminosité et son ambince cosmopolite, de nombreux artistes, écrivains, hommes d'affaires et aventuriers en tout genre affluèrent dans la ville au moment de son staut international. Bien que profondémment marocaine, la ville a conservé son charme unique de ville cosmopolite où se dégage le parfum unique des zones d'échanges autour du port.

Meknès : Meknès offre aux voyageurs un aperçu complet de l'histoire marocaine, de la médina construite sous les almohades à la ville impériale de Moulay Ismail. La ville nouvelle laisse entrevoir la présence de la France à l'époque du protectorat. La ville, entourée de plaines fertiles au pied du massif du moyen Atlas, s'est enrichie au fil du temps de l'abondante production agricole de la région. La médina, très vaste, s'organise en différents quartiers, regroupés en corporations d'artisans. Lors de votre séjour à Meknès, n'ésitez pas à flaner dans ces vieilles ruelles pour observer toutes sortes d'artisans et de produits. Le mieux est de se laisser bercer par l'ambiance et d'ouvrir grands ses yeux. Tissus, tapis, épices et toutes sortes d'objets artisanaux se présenteront à vous. Les marchés couverts (Kissaria) de Meknès, situés aux alentours de la Grande Mosquée sont toujours bien présents de nos jours et font la réputation de la médina de Meknès. Médersa Bou Inania : Construite au 14eme siècle, cette école coranique est ornée des classiques zelliges surmontés de stucs finement ciselés et de chapiteaux en bois d'olivier, ainsi que des plafonds en cèdre. Koubba de sidi ben Aïssa : Situé au nord de la médina, ce sanctuaire abrite la dépouille du fondateur d'une des confréries religieuse les plus influentes du Maroc. Musée Dar-Jamaï : Avec son calme et luxuriant jardin andalou, ce musée, niché dans l'ancien palais de la famille Jamaï, vaut le détour aussi bien par l'agencement de ses pièces que par ses collections de bijoux, de céramiques de Fès et de Meknès, de tapis ou de meubles.